7 ASTUCES POUR BOOSTER SON CHIFFRE D’AFFAIRE EN LIGNE QUAND ON EST AVOCAT

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • 7 ASTUCES POUR BOOSTER SON CHIFFRE D’AFFAIRE EN LIGNE QUAND ON EST AVOCAT
7 ASTUCES POUR BOOSTER SON CHIFFRE D’AFFAIRE EN LIGNE QUAND ON EST AVOCAT
Blog
7 ASTUCES POUR BOOSTER SON CHIFFRE D’AFFAIRE EN LIGNE QUAND ON EST AVOCAT

Pour booster votre chiffre d’affaire en ligne, vous allez devoir vous retrousser les manches. Mais rassurez-vous : vous ne serez pas seul pour tout faire. Entre les outils de la legal tech et les astuces de vos confrères avocats, vous trouverez vite comment tirer profit de votre présence en ligne.

1. Utilisez un site efficace

Thème avocalix

Sur internet, les internautes ne consacrent que quelques instants à un site avant de décider d’aller voir ailleurs. S’ils ne vous connaissent pas, et que votre site présente mal, ou met trop de temps à charger, vous n’aurez jamais le temps de leur montrer à quel point vous êtes un avocat compétent.

 

Aujourd’hui, un site internet doit obligatoirement :

  • Avoir un design au goût du jour
  • être responsive (adapté aux appareils mobiles et tablettes)
  • avec un temps de chargement limité
  • et un menu avec lequel il est facile de naviguer

 

Dans un second temps, le contenu permettra également de faire la différence. Mais votre première impression sera primordiale.

Vous souhaitez digitaliser votre cabinet d'avocats ?
Avec Avocalix, c'est facile, rapide et à partir de 49€90/mois
Voir vidéo démo

2. Pensez avant tout aux clients

Dès que l’on parle de clientèle, il s’agit pour l’avocat de faire cohabiter sa casquette d’auxiliaire de justice avec celle d’entrepreneur. Les justiciables internautes sont aussi des clients potentiels. Peut-être vos futurs clients. Et quand ils vous verront sur internet ils voudront également se faire une idée de votre expertise, de la même manière que s’ils vous avaient vu dans une audience en train de montrer tout votre talent. Ils auraient pu se dire : « demain si j’ai un problème, j’appellerai cet avocat ».

 

Vous les auriez convaincu par votre intervention de faire appel à vous, sans même vous en apercevoir.

 

Dans ce contexte, sur le web, parler de vous va peut-être les intéresser (nous y reviendrons après), mais ce qu’ils préféreront, c’est que vous leur parliez de leur problème et de vos solutions pour eux. C’est la base du webmarketing actuel.

 

Vous devez donc penser à leur proposer, via votre site d’avocats, des fonctionnalités qui correspondront à leurs besoins. Prise de rendez-vous en ligne, tarifs clairement expliqués, réponses rapides, articles ou vidéos pédagogiques… En vous rendant accessible et en montrant votre expertise, vous saurez les rassurer et les inciter à faire appel à vous en cas de besoin.

3. Dites qui vous êtes

Maintenant que les clients sont votre priorité, vous allez pouvoir parler de vous. Il faut avouer que cela rassurera vos futurs clients de savoir à qui ils auront affaire. Donc n’hésitez pas à vous présenter, à dire qui vous êtes, quels sont vos domaines de compétence.

 

Attention, ce n’est pas non plus l’endroit pour vous étaler sur vos souvenirs d’enfance ou pour dérouler tout votre curriculum vitae. Ni pour faire la liste de toutes les affaires que vous avez remportées. Mentionnez vos diplômes, vos domaines d’expertise… Montrez aussi peut-être un peu de votre personnalité, via le ton employé, afin de ne pas sembler trop froid (tout en adaptant ce conseil selon la clientèle que vous visez). Et prouvez que vous êtes un expert.

 

C’est là que cela devient intéressant. Rappelez-vous : vous devez fournir des choses utiles à vos futurs clients. Et pour booster votre chiffre d’affaire, vous allez également les appâter.

4. Offrez-leur ce dont ils ont besoin

Avocat et son client

C’est un fait : aujourd’hui, le grand public se tourne vers internet dès qu’il a une question. Comment négocier un contrat, comment gérer financièrement un divorce… Tous les sujets sont abordés en ligne. Y compris, évidemment, ceux du droit.

 

Et les réponses peuvent être fournies par n’importe qui. Alors pourquoi pas par vous ? Si, lors d’une situation de crise, ces internautes tombent sur votre réponse, en tant que spécialiste du droit, ils auront beaucoup plus envie de faire appel à vous pour les représenter.

 

Cette réponse, elle peut être rédigée, sous forme de vidéo, d’infographie, de liste… Peu importe le support ou le moyen que vous utilisez. L’important, c’est que votre message soit clair, compréhensible (vous éviterez le jargon juridique)… Et qu’il mène vers les moyens de vous contacter.

5. Multipliez les pistes de contact

Pour augmenter votre chiffre d’affaire en ligne, vous aurez besoin d’être visible. Votre site est la première porte, surtout si vous l’enrichissez de contenus réguliers. Mais il ne doit pas nécessairement être la seule.

 

Ayez un profil sur les réseaux sociaux : Linkedin est le plus évident, Facebook et Twitter vous permettent d’autres types de communication, un peu moins formelles. Certains cabinets commencent aussi à être présents sur Instagram. Soyez juste attentif à garder une posture professionnelle (ce n’est pas l’endroit où partager vos photos de vacances ou de fêtes).

 

Vous pouvez aussi vous inscrire sur des annuaires professionnels, avoir une page YouTube pour vos vidéos… Plus vous utilisez de pistes, plus vous multipliez les contacts potentiels. Attention cependant à ne pas vous disperser inutilement : il vaut mieux être bien présent sur un seul réseau que de ne pas en maîtriser plusieurs. Et vous allez vite comprendre pourquoi avec le point suivant.

6. Répondez toujours aux messages

Votre site, comme les réseaux sociaux, vous permettent d’initier un contact. Ensuite, il vous faudra le transformer pour qu’il se mue en une opportunité d’affaires. Ce qui signifie qu’à chaque fois que quelqu’un vous envoie un message ou commente ce que vous avez publié, vous devez lui répondre. 

 

Cela peut très vite devenir chronophage, surtout si vous êtes présent en de nombreux endroits (et si vous devenez une personnalité populaire, ce qui est le but de toutes ces opérations). C’est pourtant indispensable. Vous allez donc devoir apprendre à gagner du temps.

7. Automatisez tout ce qui peut l’être

Logo Hootsuite

Le temps, c’est de l’argent. Donc pour booster votre chiffre d’affaire en ligne, sans pour autant négliger votre travail d’avocat, vous allez devoir utiliser tous les outils à votre disposition.

 

La legal tech en propose déjà quelques-uns : formulaires simplifiés, créations d’actes basiques en ligne, paiement via internet, gestion de planning… Vous pouvez également automatiser votre flux de contenus, avec des outils qui publient pour vous les actualités du droit sur les réseaux sociaux, ou en programmant à l’avance vos contenus et leurs partages. A cet effet, de nombreux outils existent comme Tweetdeck (pour twitter), Hootsuite et Buffer (généralistes) et bien d’autres encore.

 

Il existe également des systèmes d’autorépondeur, qui envoient directement un mail lors de toute prise de contact. Votre interlocuteur sait que sa demande a été prise en compte, et vous bénéficierez d’un délai supplémentaire avant de devoir lui répondre.

 

Le plus important pour vous, ce sera de monter en puissance progressivement. Vous n’êtes pas obligé de tout faire d’un coup, et encore moins de rester seul face à tout cela. Mais vous constaterez bientôt que, sur internet comme dans le monde réel, vos efforts paieront et votre chiffre d’affaire s’en ressentira.

"Nous accompagnons les avocats dans leur transformation numérique et leur communication en ligne" Valéry, CEO
Voir modèles site web
prev
next

Commenter l'article