Le Legal Design : l’innovation au service de la compréhension du droit

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Le Legal Design : l’innovation au service de la compréhension du droit
Le Legal Design : l’innovation au service de la compréhension du droit
Blog
Le Legal Design : l’innovation au service de la compréhension du droit

Depuis la libéralisation des activités relatives au droit et à la justice au cours de l’année 2015, les avocats et autres professions juridiques peuvent se mettre en avant et promouvoir leurs services auprès de leurs potentiels clients. L’objectif est simple : pour l’avocat, il s’agit alors d’améliorer sa visibilité sur la toile, de booster sa présence sur les réseaux sociaux et se faire « un nom » (et donc améliorer son e-réputation) pour attirer plus client.

Diverses techniques permettent alors d’assurer une publicité d’avocat réussie. Plus encore, ce marketing pour avocat se révèle être parfois indispensable pour les nouveaux sur le marché : cette promotion est alors la condition sine qua non pour améliorer et booster sa notoriété.

Or, le droit se révèle être parfois compliqué à comprendre pour les non-initiés. Et pour cause : seuls les avocats, juristes et professionnels du droit en comprennent tous les mécanismes. Cet état de fait peut confronter l’avocat, soucieux d’assurer sa promotion et sa visibilité, à un problème majeur : son prospect (son potentiel client) ne comprendra pas les services que l’avocat est susceptible de lui fournir. La communication de l’avocat se doit alors d’être compréhensible par ses clients et ses collègues non-juristes.

Cependant, un ensemble de méthodes apparues au cours de ces dernières années permettent à l’avocat de « vulgariser » ses propos, et de les rendre compréhensibles au plus grand nombre de personnes. On parle ici du Legal Design. Retour sur ce concept clé pour assurer une communication pour avocat réussie et sur nombreux avantages pour améliorer la visibilité d’un jeune avocat.

Qu’est-ce que le Legal Design ?

Le Legal Design (ou conception juridique en français) est né, en tant que domaine de connaissance, au cours de l’année 2014 au sein de l’université de Stanford, située au cœur de la Silicon Valley en Californie. À l’époque, l’étudiante en droit Margaret Hagan applique systématiquement la méthodologie de la pensée conceptuelle au domaine juridique. À l’époque, la pensée conceptuelle (le Design Thinking en anglais) est en vogue aux États-Unis. Ce concept cherche à remettre le consommateur au centre de la conception de service ou de produit.

L’objectif recherché par Margaret Hagan est simple : il s’agit alors de penser et de concevoir des contenus juridiques dans un langage clair et compréhensible par tout le monde. En effet, contrairement au vieux continent, où la publicité des services juridiques est perçue comme tabou, les États-Unis possèdent une longue tradition de marchandisation des services juridiques. Il est alors complètement normal d’adapter et d’appliquer les techniques marketing utilisées dans l’économie traditionnelle au métier d’avocat. C’est au sein du prestigieux Legal design Lab de Stanford que l’universitaire théorise le Legal Design.

Ainsi théorisée, le Legal Design intègre la planification et l’organisation des personnes, des structures, et des différents canaux de communication avec pour but d’améliorer la qualité de l’interaction entre le fournisseur de services (l’avocat) et les utilisateurs (le client de l’avocat).

En d’autres termes, la conception juridique est un ensemble de méthode et d’outils permettant à la fois de concevoir de meilleurs produits et de mieux communiquer l’information juridique aux utilisateurs. Hagan en fait cette définition : « La conception juridique est l’application de la conception centrée sur l’homme au monde du droit, pour rendre les systèmes et services juridiques plus centrés sur l’homme, plus utilisables et plus satisfaisants ». Il s’agit alors de rendre les documents et les services juridiques compréhensibles par les non-initiés.

Vous souhaitez digitaliser votre cabinet d'avocats ?
Avec Avocalix, c'est facile, rapide et à partir de 49€90/mois
Voir vidéo démo

Les objectifs du Legal Design

Comme dit précédemment, le Legal Design a pour principal objectif de faciliter la compréhension du droit et des services que propose un avocat par un potentiel consommateur. De ce fait, celui-ci, qui a en main toutes les informations pour comprendre et saisir les services d’un avocat, pourra se rapprocher de celui-ci.

  1. Il s’agit d’aider le non-initié et le professionnel du droit à la compréhension des concepts juridiques
  2. Il faut créer un meilleur front-end et un meilleur back-end au service juridique
  3. Il faut constamment travailler à des améliorations à court et long terme de la compréhension des concepts juridiques

De ce fait, l’objectif du Legal Design est de fluidifier le transfert d’information entre l’initié et le non-initié, de modifier la façon dont les clients perçoivent le métier et les services que propose un avocat : il s’agit alors de créer de meilleures interfaces et de meilleurs outils avec lesquels les clients pourront comprendre le système juridique (le front-end). Il s’agira également de repenser sa manière de fonctionner au sein d’un cabinet ou d’un service juridique (le back-end) pour faciliter la prestation de service et l’expérience du client. Finalement, il s’agira de se remettre constamment en question pour améliorer la compréhension des concepts juridiques et améliorer l’expérience client.

Les avocats et les professions liées au droit s’appuient alors sur une problématique constamment formulée pour identifier leurs lacunes en termes de communication et mettre en place les méthodes et les outils permettant d’améliorer leur communication pour avocat : « mes propos sont-ils compréhensible pour mes potentiels clients et mes prospects ainsi que pour mes collègues non-juristes ? ». L’objectif étant d’améliorer la relation avocat client

Les avantages du Legal Design au sein d’une stratégie de communication

De ces objectifs clairement affichés que véhicule le Legal Design découlent de nombreux avantages, aussi bien pour l’avocat que pour son client. Ces avantages peuvent également se faire ressentir entre un service juridique et d’autres services au sein d’une entreprise, entre un notaire et son client ou même entre une collectivité locale et ses citoyens.

Pour le professionnel, la mise en place des concepts liée au Legal Design permet d’être plus réactif à l’heure d’adopter des solutions aux problèmes juridiques. Et pour cause : la flexibilisation de la transmission de connaissance permet d’identifier les problèmes et ses solutions plus rapidement.

À l’heure d’établir un plan de communication d’avocat, le Legal Design permet de communiquer des informations d’une manière plus claire et plus convaincante. Il permet également d’expliquer les services d’un avocat de manière plus explicite. De ce fait, grâce à une amélioration de l’expérience client, le Legal Design, au sein d’un plan marketing, permet de gagner plus de prospects.

Finalement, pour le professionnel, le Legal Design permet d’améliorer son organisation et de développer et d’améliorer ses façons de collaborer et de travailler avec différents services juridiques. Il lui permet également d’identifier de nouveaux services qu’il peut développer pour répondre aux besoins de certains clients. De ce fait, il peut également se distinguer de la concurrence.

L’implémentation du Legal Design par un avocat permet, pour le client, d’avoir accès à des informations claires et compréhensibles sur ses services. De ce fait, une relation de confiance s’instaure entre le client et son avocat. Le bénéfice est alors double : le client comprend rapidement les propos de l’avocat et l’avocat peut économiser des heures d’explications et de discussions avec celui-ci tout en prouvant son professionnalisme.

Différents exemples de Legal Design

Comme nous l’avons vue plus en haut, le Legal Design a pour objectif de faciliter la communication entre un service juridique et un client. Le professionnel se doit alors d’implémenter des techniques pour répondre et correspondre aux besoins de ses clients, tout en facilitant la transmission d’informations. Le professionnel doit alors axer et baser sa communication sur des outils améliorant « l’expérience utilisateur » et améliorant la relation avocat-client. Ces différentes techniques peuvent être mises en place grâce à Avocalix.

Pour cela, le professionnel peut mettre en place plusieurs méthodes pour entrer en contact avec son potentiel client et améliorer son expérience une fois que celui-ci entre en contact avec un cabinet d’avocat ou un service juridique.

Pour améliorer sa communication, l’avocat pourra rédiger des documents juridiques facilement compréhensibles pour un non initié : il s’agit ici alors de « vulgariser » des principes juridiques pour que ceux-ci soient intelligibles par son client. Ces documents pourront alors prendre la forme de question à choix multiple (les FAQ) par laquelle l’avocat identifiera les questions posées les plus récurrentes, pour y répondre le plus simplement possible. Ces FAQ peuvent à la fois être mises en ligne sur le site web de l’avocat ou sur les réseaux sociaux.

De la même manière, l’avocat peut également donner accès à de nombreuses ressources documentaires à son potentiel client. De cette manière, l’avocat permet au non-initié de comprendre différents termes juridiques qui l’orienteront, par la suite, vers des formulaires de contact et une prise de rendez-vous avec l’avocat.

Le visuel tient également un rôle clé dans la mise en place des outils de Legal Design. Et pour cause : il est démontré que 80 % de la mémoire d’une personne est accès sur le visuel. Pour cela, l’avocat pourra également mettre en place et créer des infographies explicatives des dessins ou des bandes dessinées sur les concepts juridiques. Facilement accessibles et hautement partageable sur les réseaux sociaux, ces infographies juridiques permettent à la fois à l’avocat de montrer son professionnalisme et de faire entendre au client des termes juridiques parfois compliqués à comprendre sous forme écrite.

Pour améliorer et faciliter le contact entre un avocat et son client, le Legal Design peut se traduire par l’implémentation de techniques innovante améliorant l’expérience utilisateur. L’avocat peut ainsi mettre en place un site web doté d’un formulaire de contact à remplir en ligne, ou même permettre au client d’effectuer des formalités dématérialisées sans qu’il ait à se déplacer. L’avocat pourra également accompagner son potentiel client dans sa prise de décision en lui fournissant des outils clairs et intelligibles pour qu’il puisse se faire sa propre idée… et engager les services d’un avocat.

"Nous accompagnons les avocats dans leur transformation numérique et leur communication en ligne" Valéry, CEO
Voir modèles site web
prev
next