fbpx

LES 5 PISTES INCONTOURNABLES POUR UNE E-REPUTATION QUI BOOSTE LE CHIFFRE D’AFFAIRE

  • Accueil
  • /
  • L'avocat tech
  • /
  • LES 5 PISTES INCONTOURNABLES POUR UNE E-REPUTATION QUI BOOSTE LE CHIFFRE D’AFFAIRE
LES 5 PISTES INCONTOURNABLES POUR UNE E-REPUTATION QUI BOOSTE LE CHIFFRE D’AFFAIRE
Blog
LES 5 PISTES INCONTOURNABLES POUR UNE E-REPUTATION QUI BOOSTE LE CHIFFRE D’AFFAIRE

L’e-réputation, c’est ce qui se dit de vous sur internet. Plus encore, c’est l’information que les internautes vont trouver quand ils vont entrer votre nom dans un moteur de recherche. Et cette donnée, sur laquelle vous n’avez de maîtrise que si vous la prenez en main, peut fortement influer sur le chiffre d’affaire de votre cabinet d’avocat. Il est temps d’agir.

1. Vérifiez ce qui se dit de vous

Même si vous n’avez jamais rien posté sur internet, vous avez sans doute déjà une e-réputation. Elle peut être formée à partir d’avis de clients, de photos prises par des amis et postées sur les réseaux sociaux, de citations liées à des articles de presse pour lesquels vous avez été interrogé…

 

Commencez par vérifier ce qui se dit de vous, ou quelles traces vous avez déjà laissé sur internet. Mais ne vous arrêtez pas là : vous avez tout intérêt à effectuer une veille régulière, de manière à toujours pouvoir vérifier que les premiers résultats de recherche, vous concernant, soient positifs. Utilisez des outils comme Google Alerts ou Mention (qui est payant) : ils vous envoient une alerte chaque fois que votre nom est cité (ces outils vous permettent aussi de surveiller vos concurrents, ou d’être informé sur les mots clés que vous aurez définis).

2. Occupez le terrain

Vous devez déjà l’avoir compris : sur internet, vous n’avez pas vraiment intérêt à laisser les autres parler à votre place. Pour booster votre e-réputation, vous allez devoir être actif.

 

Ce qui signifie, a minima :

  • avoir un site internet ;
  • être présent sur les réseaux sociaux ;
  • avoir une véritable stratégie de contenu.

 

Avocalix vous aide en vous fournissant un site internet clé en main, et même en vous suggérant des informations à relayer sur votre blog ou vos réseaux sociaux (c’est un peu le principe de veille internet que nous avons mentionné précédemment, mis en application pour vous fournir de quoi être actif sur la toile).

 

Publier des informations, du contenu, servira votre e-réputation de deux manières différentes :

  • les internautes vous découvriront par ce contenu, et plus seulement en recherchant votre nom ;
  • vous occuperez les premières pages des résultats des moteurs de recherche grâce à ce que VOUS aurez décidé de mettre en avant.
Vous souhaitez digitaliser votre cabinet d'avocats ?
Avec Avocalix, c'est facile, rapide et à partir de 49€90/mois

3. Demandez des recommandations

Demandez des recommandations

Sur internet, on trouve le meilleur comme le pire. Et les internautes, naturellement, se méfient, surtout quand il s’agit d’entrer en contact ou de signer un contrat. Ils ont besoin d’être rassurés, de savoir que vous allez faire ce qu’ils attendent de vous, que vous êtes compétent.

 

Et cela, vous ne pouvez pas être le seul à le dire. L’e-réputation, c’est aussi ce que les autres racontent à votre sujet. Il devient de plus en plus courant pour les entreprises de demander à leurs clients de laisser des avis en ligne (notamment sur les pages Google My Business, qui apparaissent en premier sur le moteur de recherche). Si vous êtes présents sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur LinkedIn, demandez des recommandations à vos collaborateurs et anciens clients. Vous pourrez les réutiliser sur votre site internet et vos messages de prospection le cas échéant. En tant qu’avocat entrepreneur, vous devez agir comme tel.

4. Faites-vous interviewer

Pour votre e-réputation, vous pouvez rédiger des articles pour d’autres sites (ce qui permet de les signer en votre nom et de multiplier le nombre d’endroits où vous êtes présents). Mais vous pouvez aussi laisser d’autres faire ce travail à votre place et répondre à des interviews. Vous y gagnerez en visibilité tout en optimisant votre temps.

 

Il existe de nombreux sites qui seront ravis de pouvoir vous poser des questions. Vous n’êtes pas obligé de vous limiter aux sites d’informations consultés par les avocats, bien au contraire : des pages d’entrepreneurs, consacrées à la vie de famille ou même aux études pourront tout aussi bien parler de vous. Cherchez en priorité ceux qui se rapprochent de votre domaine de prédilection, ils seront plus bénéfiques pour le référencement de votre site web. Pensez à demander à ce que les sites concernés insèrent un lien vers votre site internet dans l’article, cela sera bon pour votre classement dans google, surtout si c’est un média reconnu.

5. Répondez aux messages

Répondez aux messages

Plus vous allez vérifier ce qui se dit de vous, plus vous allez poster de contenus, et plus vous serez exposé à des commentaires ou à des questions des internautes. Votre e-réputation d’avocat n’a rien à gagner à les laisser parler dans le vide.

 

Prendre le temps de leur répondre, en votre nom, et toujours de manière mesurée, vous permettra au contraire de vous positionner comme un expert, fiable et à dimension humaine. Et c’est cela aussi que les justiciables recherchent sur internet.

 

Une dernière remarque pour bien gérer votre réputation en tant qu’avocat : veillez à garder une posture professionnelle. Si vous êtes présent sur les réseaux sociaux dans le cadre de votre vie privée, ne postez pas sous votre nom complet mais plutôt sous un diminutif, afin de ne pas mélanger les deux parties de votre vie. Parce que, sur internet, tout se retrouve toujours…

"Nous accompagnons les avocats dans leur transformation numérique et leur communication en ligne" Valéry, CEO
prev
next

Commenter l'article