L’ubérisation du droit : LEGALIX AVOCAT lance la start-up disruptive qui démocratise l’accès au droit !

  • Accueil
  • /
  • Communiqué de presse
  • /
  • L’ubérisation du droit : LEGALIX AVOCAT lance la start-up disruptive qui démocratise l’accès au droit !
Communiqué de presse
L’ubérisation du droit : LEGALIX AVOCAT lance la start-up disruptive qui démocratise l’accès au droit !

Face à un problème juridique, 86 % des français recherchent des réponses sur Internet, mais 60 % d’entre eux affirment qu’ils ne trouveront sur la toile qu’une information incompréhensible, de mauvaise qualité ou non adaptée.

LEGALIX est le premier cabinet d’avocats à créer un service juridique à la demande, pour 3,99 € la minute téléphonique.

Leur objectif est de rendre facile, rapide et abordable le recours à un avocat, pour Monsieur et Madame Tout-le-monde, sans se déplacer.

Les principales préoccupations juridiques des citoyens concernent le travail, la famille et l’habitat. Faute de moyen, beaucoup de français ne font pas appel à des professionnels.

AVOCAT.2.0 – LEGALIX propose la fin d’une réponse à deux vitesses par le digital

Aujourd’hui le droit est partout ! L’époque de l’avocat inaccessible enfermé dans sa tour d’ivoire et facturant à l’heure est révolu. Petit à petit, le mouvement d’« ubérisation » fait son entrée dans ce domaine avec l’essor des legal-up et leur pratique du DROIT.2.0.

La durée moyenne d’une consultation téléphonique est de 15 minutes chez Légalix, pour un coût de 59 € contre 250 € en moyenne pour les consultations en cabinet

Après avoir indiqué sa question juridique en ligne, l’internaute a la garantie d’être rappelé dans l’heure ou à l’heure de son choix, avec des réponses. La qualité d’avocat permet d’offrir aux utilisateurs du service un niveau d’expertise et de confiance élevé. Le site LEGALIX a été validé par l’ordre du Barreau de Paris.

Portrait d’une entrepreuneuse qui œuvre pour la lutte contre les inégalités sociales dans l’accès au droit

Une jeune avocate du cabinet LEGALIX située à Paris, a mis le doigt sur la problématique de l’accès au droit à deux vitesses. Avec une vision ultra moderne de sa profession et le goût d’entreprendre, Valéry LONTCHI a décidé de faire de son cabinet une start-up de service juridique à la demande!

 «En ce sens notre démarche est aussi militante! Lorsqu’une personne pousse votre porte, elle vous investit d’une confiance qui vous oblige.» Soucieuse d’exercer son métier au plus près de la population et sollicitée par des contribuables à revenus modestes, elle s’est longuement interrogée sur un service de proximité, qui pourrait permettre à tous de ne plus jamais renoncer à leur droit, faute de moyen.

"Nous accompagnons les avocats dans leur transformation numérique et leur communication en ligne" Valéry, CEO
Voir modèles site web
next